À la fin de l’été, lorsque les températures commencent fortement à baisser, il est temps d’effectuer l’hivernage de votre piscine. Il y a deux sortes d’hivernage possibles : l’hivernage actif et l’hivernage passif.

L’hivernage de votre piscine permet de conserver la qualité de l’eau et de protéger le bassin et ses équipements des risques de gel pendant l’hiver. Il ne s’effectue qu’à partir du moment où l’eau a atteint une température stable de 15°C. Il est important de ne jamais vider entièrement sa piscine et de la bâcher pour la protéger des impuretés extérieures.

L’hivernage passif

L’hivernage passif est recommandé pour les régions connaissant des gelées importantes, mais aussi pour les résidences secondaires. Il consiste à arrêter tout le système de filtration de la piscine et donc assurer pour les propriétaires une tranquillité durant l’hiver. L’inconvénient majeur de cette méthode d’hivernage est une mise en route plus fastidieuse de votre piscine à la belle saison. ( lire La mise en route )

Les étapes d’un hivernage passif :

  • Tout d’abord, il faut enlever les impuretés de l’eau, nettoyer le bassin ainsi que la ligne d’eau. À l’aide des produits suivants : Nettoyant ligne d’eau Alcalin, Nettoyant ligne d’eau Acide, Plage détartrant, Détergent plage bactéricide.
  • Ensuite, il faut minutieusement nettoyer le filtre, la pompe et le skimmer. À l’aide du produit suivant : Détartrant filtre et électrode.
  • Le contrôle et l’ajustement du pH est à effectuer (entre 7,2 et 7,4). À l’aide des produits suivants : pH moins liquide, pH plus liquide, pH moins poudre, pH plus poudre. Et un traitement choc est à réaliser. À l’aide des produits suivants : Rattrapage choc, Granuchlore 90, Chlorit, Comprimés de chlore choc, Granuchlore 60.
  • Puis, il faut baisser le niveau de l’eau en dessous des buses de refoulement.
  • La tuyauterie et les autres équipements doivent être vidangés pour évacuer toute l’eau.
  • Un produit d’hivernage va permettre de traiter et protéger l’eau durant l’hiver. Après avoir ajouté le produit à l’eau, il faut faire tourner le système de filtration pendant deux heures. À l’aide des produits suivants : Hivernage, Hivernage super.
  • Pour lutter contre le gel, il faut boucher les buses de refoulement et installer des flotteurs d’hivernage et des gizmos dans les skimmers.
  • Pour finir, la piscine doit être couverte par une bâche de piscine et l’installation électrique débranchée.

L’hivernage actif

L’hivernage actif est envisageable dans les régions les moins froides. Il consiste à continuer le traitement et la filtration de la piscine, mais au ralenti et demande donc moins de temps qu’en été. Avec cette méthode d’hivernage, il y a moins de chance que l’eau tourne et la mise en route à la belle saison est plus rapide qu’après un hivernage passif
( lire La mise en route ). Il faut régulièrement surveiller la piscine et les risques de gel sont plus importants dès que la filtration n’est pas assez active.

Les étapes d’un hivernage passif :

  • Tout d’abord, il faut enlever les impuretés de l’eau, nettoyer le bassin ainsi que la ligne d’eau. À l’aide des produits suivants : Nettoyant ligne d’eau Alcalin, Nettoyant ligne d’eau Acide, Plage détartrant, Détergent plage bactéricide.
  • Ensuite, il faut minutieusement nettoyer le filtre, la pompe et le skimmer. À l’aide du produit suivant : Détartrant filtre et électrode.
  • Le contrôle et l’ajustement du pH est à effectuer (entre 7,2 et 7,4). À l’aide des produits suivants : pH moins liquide, pH plus liquide, pH moins poudre, pH plus poudre. Et un traitement choc est à réaliser. À l’aide des produits suivants : Rattrapage choc, Granuchlore 90, Chlorit, Comprimés de chlore choc, Granuchlore 60.
  • Puis, il faut ajouter un produit d’hivernage dans l’eau et faire fonctionner le système de filtration pendant deux heures. À l’aide des produits suivants : Hivernage, Hivernage super.
  • Il faut filtrer l’eau tous les jours lors de l’hivernage, en fonction de la température de l’eau. Le temps de filtration correspond à la température divisée par trois (par exemple, une eau à 9°C devra être filtrée trois heures). Le pH doit également être contrôlé régulièrement durant l’hivernage actif.
  • Pour finir, la piscine peut être couverte par une bâche de piscine.

L’hivernage est essentiel puisque les risques de gel peuvent provoquer des dégâts importants sur votre piscine. Cependant, les piscines d’intérieures ou les piscines constamment chauffées n’ont pas nécessairement besoin de passer en hivernage.